Comment booster vos jus

Les jus font monter le taux de mélatonine et n'empêche pas le repos malgré un surcroit d'énergie. Cependant si vous êtes surmené, ou en proie au burn-out de part votre vie familiale ou professionnelle ; les jus peuvent vous aider à relever la tête, à résister au froid, tout en restant au naturel.Les boosters de jus sont des ingrédients qui utilisés en cocktail font la difference avec n'importe quel stimulant, sans avoir d'effets secondaires.
1. L'ail, à raison d'une gousse par litre de jus. 2. Le gimgembre, dans des proportions raisonnables.3. Le curcuma, puissant antioxydant.4. Le piment vert, juste une touche. 5. Le radis noir, booste la fonction érectile. 6. Le poivre noir, amplifie l'action du curcuma et du gingembre.

 

Le poivre noir, combiné avec le curcuma et le gingembre, permet à la « curcumine » de passer la barrière digestive pour augmenter fortement son potentiel. Les propriétés du curcuma, du gingembre et du poivre noir sont donc beaucoup plus efficaces lorsqu’ils sont consommés ensemble.

 

Curcuma:

Prévenir le cancer et contribuer à son traitement. Traiter les ulcères de l’estomac et les maladies inflammatoires. Réduit l’hyperlipidémie et le risque de maladies cardiovasculaires. Soigne la gingivite Prévient le diabète de type 2 et réduit l’inflammation chez les patients diabétiques souffrant de néphropathie. Améliore la performance cognitive chez les patients Alzheimer

 

Grâce à ses acides phénoliques, l’ail agit comme un antiseptique puissant du système digestif et de l’appareil respiratoire. Son effet fluidifiant sur le sang, sa capacité à dissoudre les petits caillots freineraient l’évolution de l’athérosclérose. Par ailleurs, ses principes actifs soufrés dilateraient les artères coronaires, contribuant à prévenir l’angine de poitrine. Consommé régulièrement, il aiderait à prévenir le cancer de l’estomac, du côlon et du rectum et serait efficace contre les vers intestinaux. Il aiderait également à la digestion, en favorisant le développement de la flore intestinale, grâce à l’inuline, probiotique qu’il contient naturellement. À tous ces avantages, il faut rajouter son effet préventif et thérapeutique contre le rhume, son contenu en vitamines A, B, C et E, ou la présence d’allicine, molécule antibiotique. Et naturellement (mais est-il utile de le préciser ?), il ferait fuir les vampires !

 

Bienfaits du piment - bienfait de la capsaide Grâce à la capsaïde le piment est excellent pour soigner la grippe, rhumes et aide à prévenir les maladies cardio-vasculaires. Le piment est antibactérien, antiseptique, diurétique, sudorifique et digestif En usage externe il soulage l'arthrite, le rhumatisme et la dystrophie - stimule la salivation et aide à une meilleure digestion prévient la formation de gaz dans les intestins lutte contre la formation de caillots sanguins déclencheurs de crises cardiaques et d'attaques cérébrales déclenche la diffusion d'endorphine (anti douleur similaire à la morphine) dans l'organisme haute teneur en vitamine C et Betacarotène (propriétés anti cancéreuses) en activant le métabolisme il aide le corps à supporter la chaleur.Une étude de l'Institut de cancérologie de l'hôpital Cedars-Sinaï et de l'Université de Californie à Los Angeles portant sur les cancers de la prostate, a démontré que cette substance serait capable de tuer certaines cellules cancéreuses. L'injection de capsaïcine dans des cellules prostatiques cancéreuses (chez des souris) a conduit à leur apoptose (la mort des cellules cancéreuses mais pas des cellules saines). 80 % des cellules cancéreuses de la prostate portées par les souris ont été détruites. "La capsaïcine a eu un profond effet anti-proliférant sur les cultures de cellules humaines de cancer de la prostate".

Le piment est un anti-inflammatoire très efficace et pour terminer sur un registre plus léger, c'est aussi un aphrodisiaque puissant !

Le fruit est riche en vitamine A, B, C, sels minéraux. La capsaîcine contenue dans le fruit est un stimulant de l'appétit, elle favorise l'élimination des graisses, son action anti-aggrégante des plaquettes sanguines fluidifie la circulation.

 

Radis noir

Draineur du foie et de la vésicule biliaire ; Favorise l'élimination des déchets et des toxines ; Antibactérien ; Antifongique ; Rétablit le fonctionnement harmonieux du foie et de la vésicule biliaire ; Augmente le péristaltismeintestinal (contractions de l'intestin) ; Favorise les selles ; Constipation ; Troubles digestifs ; Digestions difficiles ; Colique hépatique ; Troubles hépatiques (du foie) ; Troubles biliaires (de la vésicule biliaire) ; Migraine d'origine hépatique ; Allergie digestive ; Excès alimentaires.

 

Une quarantaine de composés antioxydants ont été découverts dans le gingembre. Ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes sont bien connues et son potentiel anticancer est démontré in vitro.

Les propriétés anti-inflammatoires de certains constituants du gingembre sont reconnues depuis fort longtemps et sont bien documentées in vitro. Parmi les composés connus, mentionnons principalement les gingérols dont les effets bénéfiques ont été également observés chez l’animal, mais aussi les shogaols et les paradols qui exerceraient leurs effets par différents mécanismes d’action. Chez l’humain, la consommation de gingembre a démontré des résultats prometteurs quant à la diminution des douleurs reliées à l’arthrite.

Le gingembre (comme d’autres épices) pourrait stimuler la sécrétion de bile et l’activité de différents enzymes digestifs, résultant en une digestion plus rapide des aliments.

Plusieurs études ont évalué l’effet antiémétique (la capacité de prévenir ou d'arrêter les nausées et les vomissements) attribué au gingembre.

L’une des vertus les plus méconnues du gingembre est certainement celle qui concerne l’amélioration de la digestion.

La racine posséderait des propriétés qui aident à accélérer le fonctionnement du métabolisme.Qui plus est, la plante provoque une sensation de satisfaction chez la personne qui en consomme régulièrement. Il a aussi des propriétés brûle-graisses, recommandées pour certaines hygiènes alimentaires. Des études scientifiques ont même démontré que le gingembre aide à maintenir la flore intestinale en bon état, à digérer les graisses et à calmer ou soulager le tractus digestif.

top