Historique de la cure de Breuss

Rudolf Breuss n'a, en fait rien inventé, car il avait retrouvé un manuscrit vieux de 300 ans décrivant la méthode. Il fut attaqué en 1980 par les médecins autrichiens.

Son avocat qui avait été lui-même guéri d'un cancer par la cure de jus, fit intervenir les plus hautes instanceces en la faveur de Breuss, et celui-ci fut acquitté par le Président autrichien lui-même, Rudolf Kirch-Shlaeger.

La méthode

En supplémentation, juste pour revitaliser un organisme fatigué : 1 verre 3 fois par jour avant les repas en guise d'apéritif sans limite de temps.
En cure totale pendant 42 jours voici la quantité à répartir sur la journée :
- 300 g de betterave rouge crue
- 100 g de carottes crues
- 100 g de céleri cru (racine)
- 30 g de radis noir cru
- 1 pomme de terre crue avec sa peau de la taille d'un œuf de poule (facultatif mais indispensable en cas d'insuffisance hépatique).

Remarque :

Les jus extrait avec un extracteur sont sans fibres contrairement à ceux extrait avec une centrifugeuse. Sans fibre, il n'y a pas de digestion, les nutriments passent en moins de 20 minutes dans le sang sans perte d'énergie consacrée à la digestion afin de nourrir les cellules en énergie vitale. La cellule et les organes bénéficient d'un plein apport nutritif et entame leur rôle de purification, de régénération et de reconstruction cellulaire.

La démocratisation des extracteurs de jus
Celle-ci a permis de diversifier la pratique du jus à d'autres légumes, fruits et plantes. C'est parce qu'il n'y a aucune contre-indication aux jus que tout est permis, jus plaisir et jus santé se rejoignent. Chaque ingrédient supplémentaire apporte ses potentialités.

Un pionnier nommé Angel Co. Ltd.
En 1982, cette entreprise fit des investissements R&D sur les extracteurs et inventa le premier spécimen dédié aux jus de légumes.
En 1983 elle commercialisa son premier extracteur.

En 1984: fondation de la société Angel Co., Ltd.
La suite s'écrira dans votre cuisine...

 

 

top