Kuvings's story: les déboires de l'extraction monovis

"désolé de paraître pressé mais j'ai cassé le tamis de mon Hurom da1000 et souhaite changer d'extracteur (ca sera mon 3ème en 12 mois, j'espère que ca sera le bon)"
Si les extracteurs horizontaux en plastique sont sensibles du tamis, leurs frêres verticaux peuvent également montrer leur limite si on leur en demande trop. 1 litre par jour et l'extracteur peut ne plus arriver à suivre le rythme que vous lui demandez.
Cette personne semblait en faire une utilisation appropriée mais son seul défaut était d'aimer le jus, si bien qu'elle en faisait 1 litre par jour.
Ceci n'est pas une caméra cachée mais le constat d'un utilisateur de Kuvings B9400.

 
  D'après le constructeur:
  "Grâce à son embouchure exceptionnelle, vous préparez de grande quantité de jus très facilement. Fini les découpes et redécoupes laborieuses, avec l’extracteur de jus Kuving’s Whole, vous ne vous souciez plus du calibrage des aliments, une découpe sommaire suffit ! "
 
En pratique ceci ne fonctionne pas, d'après cette utilisatrice, il faut bien couper en petit morceaux les légumes fibreux et si une pomme entière passe bien dans le conduit, elle ferait bloquer la vis si on ne la découpe pas.
"Extracteur de jus à extraction lente d’une vitesse de 60 tours minute capable d’extraire le jus de n’importe quels fruits et légumes y compris les feuilles, les racines et les oléagineux. Son excellente qualité d’extraction lui permet de conserver tous les précieux nutriments contenus dans les aliments en dissociant parfaitement les fibres du contenu minéral, c’est-à-dire, l’eau et les micronutriments : enzymes, vitamines et oligo-éléments. Vous obtenez ainsi un jus exempt de fibre et directement assimilable par l’organisme."
Or, d'après l'utilisatrice, il reste bien une balle de tennis de fibre dans 1 litre de jus qu'il faut séparer à la passoire. Un jus " exempte de fibre" est donc une publicité mensongère.
Autre point douloureux, après un litre de jus, le débit ralenti si on ne nettoie pas le conduit d’évacuation, car le tamis s'encrasse et le passage des fibres s'obstrue, ceci empêchant la circulation de la fibre, le moteur tourne mais la production de jus s'amenuise.
Deux casses de bol dans la même journée sur deux machines differentes !
Les puissants accoups du moteur pourraient en être responsable car le bol supporte de violentes secousses que ce soit en marche avant ou arrière.

 

Le Kuvings est équipé d'une valve qui retient le jus pour le protéger de l'oxydation. Or le bol conteneur peut casser. Est-ce à cause d'une trop grande rétention de jus qui ferait alors pression ou de la puissance du moteur qui donne des accoups saccadés trop puissants?
La rétention de jus ressemble plus à un argument marketing car le jus est actif pendant de longues minutes et l'absorber trop rapidement n'est pas conseillé. Il est possible de le conditionner dans des bouteilles en verre bien à l'abri de l'air.
 
Il n'est pas ici question de dire que les extracteurs en plastique ne sont pas utilisables.
Ils le sont et peuvent satisfaire certains utilisateurs. Cependant des défauts récurrents apparaissent dans cette gamme, comme la mauvaise séparation, la fibre mouillée qui finit par lâcher son jus au fond de la poubelle qu'il traverse pour finalement venir noircir les joints de carrelage, des casses de tamis, un rendement moindre en quantité de jus etc... .
"0% de BPA"
Bel argument marketing mais ils ne disent pas ce qui le remplace, probablement du BPS.
Tous ces défauts peuvent probablement justifier l'acquisition d'un broyeur plus professionnel, ce qui ne veut pas dire que l'Angel est un extracteur miraculeux mais sa conception élimine ou réduit considérablement la plupart des faiblesses de ses concurrents. Sa construction en inox n'est pas étrangère à ses meilleures performances tandis que son prix est seulement deux fois supérieur à celui du Kuvings.
"Le "Kuvings whole slow juicer" est la dernière génération d'Extracteur de jus: Large embouchure, simplicité et performances !
Kuvings est devenu la référence incontournable des professionnels et des particuliers."
Nous lui souhaitons bon courage car il n'apporte rien par rapport à d'autres extracteurs verticaux de sa catégorie. J'ai possédé un Omega VRT350 avant d'acheter un Angel. Je retrouve exactement les mêmes défauts dans la description que l'on m' a faite du Kuvings. Je ne le vois pas non plus faire une carrière professionnelle plus de deux jours dans un bar à jus.
La conception du Kuvings le limite plutôt à deux à trois litres par semaine chez un particulier peu exigeant.

L'emballage du kuvings est-il sous-dimensionné?

 

Comparatif rendement, centrifugeuse, blender et extracteur manuel
Comparatif Angel Juicer

S.A.V. Test de résistance, Qualité de l'inox, Fiabilité
Apprenez-en plus sur la fiabilité Angel

En savoir plus sur la fabrication
Visitez le site de production

 


 

 

 


top